Pages Navigation Menu

Conseil du Val d'Oise

Bientôt, plus un médecin à Aubergenville (Yvelines)

Bientôt, plus un médecin à Aubergenville (Yvelines)

Demande d’un plan d’urgence en Ile-de-France

Ces six dernières années, Aubergenville, commune de 12.000 habitants située au nord-ouest des Yvelines, en bord de Seine, a perdu plus de la moitié de ses médecins généralistes.

Aujourd’hui, en février 2016, il ne reste plus que sept médecins généralistes en ville. Parmi eux, six ont plus de 65 ans : l’un est en arrêt maladie et ne reviendra pas ; un autre est sur le point de cesser son activité, ce qui va entraîner par effet domino la fermeture d’un cabinet de groupe de trois généralistes, ses deux confrères ne pouvant assumer seuls les charges de la structure (secrétariat, loyer…).

Demain, ils ne seront plus que trois médecins généralistes à Aubergenville : ils ne pourront pas faire face aux besoins et deux d’entre eux ont plus de 65 ans.

Malheureusement, Aubergenville n’est pas un cas isolé, mais un exemple de l’hémorragie de médecins libéraux subie par de nombreuses villes en Ile-de-France.

L’URPS médecins libéraux et le Conseil départemental de l’Ordre des médecins des Yvelines demandent un Plan d’urgence pour investir concrètement et de façon significative dans l’offre de soins libérale en Ile-de-France.