Pages Navigation Menu

Conseil du Val d'Oise

Vaccination des populations fragiles ou dépendantes

Vaccination des populations fragiles ou dépendantes

Chères Consoeurs, Chers Confrères,
 
A partir du 1er mars, débutera la campagne de vaccination COVID « aller vers » qui s’échelonnera sur 4 semaines. Le plan de vaccination a été  validé par le Préfet et par le Comité Opérationnel de Vaccination du Val d’Oise.
Cette campagne vise à vacciner les populations fragiles ou dépendantes, hors les murs des centres de vaccination, directement à leur domicile, leur résidence ou leur foyer.

Du 22 au 28 mars puis du 19 au 25 avril, le plan de vaccination du Val d’Oise prévoit  la vaccination (vaccin Pfizer/ Moderna) des personnes âgées GIR2 de + de 75 ans isolées à domicile, soit 1 500 personnes.

Deux modalités d’accès au vaccin sont possibles, en fonction du nombre de médecins généralistes volontaires pour y participer :

  • soit une vaccination à domicile ;
  • soit une orientation vers les centres de vaccination sur des créneaux dédiés via des aidants, PAM ou transport sanitaire sur prescription médicale.

En tant que Médecin généraliste, si vous souhaitez participer à l’opération de vaccination à domicile, conduite les semaines du 22 mars et du 19 avril, nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire via ce lien avant le mardi 23 février.

Les médecins pourront être amenés à vacciner des patients dont ils ne sont pas médecins traitants dans le cadre de ce dispositif, mais dont ils sont proches géographiquement.

Aussi, nous vous rappelons que la vaccination doit donner lieu à une surveillance de 15 minutes, qu’elle nécessite une trousse de secours et que le transport des vaccins nécessite une glacière et une sonde de température. Les modalités de financement pourront être forfaitaires (forfait vaccination).

Chaque personne âgée dépendante sera appelée par l’ARS qui lui demandera notamment son souhait de se vacciner, sa capacité de déplacement et le nom de son médecin traitant. 
Autant que possible, les vaccinations à domicile seront proposées au médecin traitant du patient, si celui-ci est volontaire.

Les données seront reçues par l’ARS, et vos adresses mails ne seront utilisées à aucune autre fin que la prise de contact suite à votre volontariat éventuel exprimé.

Dans cette campagne inédite la mobilisation pleine et  entière des médecins  auprès des patients est indispensable pour répondre à leur questionnement et les conforter dans leur adhésion vaccinale.
 
Très confraternellement