Pages Navigation Menu

Conseil du Val d'Oise

Lettre circulaire concernant les recommandations de prise en charge des patients durant l’épidémie de grippe saisonnière.

Lettre circulaire concernant les recommandations de prise en charge des patients durant l’épidémie de grippe saisonnière.

Chère Consœur, Cher Confrère,

Comme, vous le savez, l’activité grippale est en forte augmentation en France métropolitaine et aux Antilles.

La co-circulation des virus A(H3N2) et A(H1N1) engendre un nombre important de passage aux urgences pour syndrome grippal, cette semaine ce nombre a augmenté de plus de 70% par rapport à la semaine dernière. Le nombre d’hospitalisations pour grippe est aussi en progression importante (plus de 42% par rapport à la semaine précédente) avec un nombre élevé de cas graves admis en réanimation.

Dans ce contexte, nous avons diffusé hier aux établissements de santé un message MARS (en PJ) afin de rappeler les recommandations de prise en charge des patients durant l’épidémie de grippe saisonnière.

Les recommandations détaillées dans ce message relatives aux mesures de protection en milieu de soins et à l’utilisation ciblée des antiviraux sont d’application majeure par l’ensemble des médecins des secteurs hospitalier, ambulatoire et médico-social afin d’éviter la transmission de la grippe.

Je vous remercie donc de rappeler ces recommandations à l’ensemble des confrères et de leur demander également de contribuer à la promotion auprès des patients des gestes simples et efficaces permettant de limiter la transmission des virus de la grippe saisonnière : https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/pour-un-hiver-sans-virus/

Enfin, je compte sur les conseils départementaux des ordres pour accompagner les mesures que pourront prendre les ARS pour assurer la permanence des soins.

En effet plus de 100 établissements de santé ont déjà déclaré des tensions au niveau de leurs services d’urgence alors même que le pic épidemique n’est pas encore atteint. Il est donc essentiel de imiter l’engorgement des services d’urgence hospitaliers.

Avec toute ma considération,

Pr Jérôme SALOMON
Directeur général de la Santé
+ 33 1 40 56 40 40 / + 33 1 40 56 53 19
mailto:Jerome.SALOMON@sante.gouv.fr

MARS_Message d’Alerte Rapide Sanitaire

Mesdames, Messieurs,

Les indicateurs de l’activité grippale signalent un dépassement du seuil épidémique au sein de l’ensemble des régions de France métropolitaine et des Antilles françaises. De plus, le seuil épidémique de la grippe saisonnière n’est pas encore dépassé à Mayotte et en Guyane. (L’épidémie est terminée à la Réunion).

Tous les indicateurs relevés cette semaine indiquent une augmentation importante de l’activité grippale et le pic épidémique n’est pas encore atteint.

Globalement, la co-circulation des virus A(H3N2) et A(H1N1) a engendré 12 270 passages aux urgences et 1823 hospitalisations pour grippe durant la semaine 5. (Données disponibles sur le site internet de Santé Publique France)

Pendant cette période de fortes sollicitations hospitalières, je vous remercie de votre vigilance accrue sur la capacité des lits des services de réanimation et de soins critiques.

Dans ce contexte actuel de montée de l’épidémie grippale et à l’approche des congés scolaires d’hiver, je vous remercie de veiller particulièrement à l’application des mesures de protection en milieu de soins :

  • L’hygiène des mains constitue une mesure essentielle dans la limitation de la transmission croisée d’agents infectieux avec un usage privilégié de solutés hydro-alcooliques ;
  • Le port du masque chirurgical est recommandé pour les personnes en contact avec un patient atteint d’une infection respiratoire et également pour le patient malade pris en charge au sein des services hospitaliers ;
  • La préconisation pour les soignants de se doter d’appareils de protection respiratoire de type FFP2 lors de tout geste invasif ;
  • L’isolement des patients malades en chambre seule avec un nombre limité de visites.

De plus, durant cette période de circulation des virus de la grippe saisonnière, le Haut Conseil en Santé Publique recommande une utilisation ciblée des antiviraux en traitement curatif chez les personnes à risque de complications visées par la vaccination, y compris les femmes enceintes et les enfants, quel que soit l’âge, et chez les personnes présentant une grippe grave d’emblée.

En post-exposition, le traitement prophylactique s’adresse uniquement aux personnes jugées à risque de complication, à partir de l’âge d’un an, et aux collectivités de personnes à risque (personnes âgées).

L’efficacité du traitement étant corrélée à la précocité de son administration, celui-ci doit être initié le plus rapidement possible, sans attendre la confirmation virologique du cas ou du contact étroit. (Source: Avis HCSP du 16/3/2018 relatif à la prescription d’antiviraux en cas de grippe saisonnière : https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=652 )

Enfin,    la    SPILF    et    la    COREB    ont    émis    des    recommandations    disponibles via    le    lien    suivant: http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/coreb/20190205-grippe-messages-forts.pdf

Je vous remercie de votre mobilisation.

Pr Jérôme SALOMON
Directeur général de la santé