Pages Navigation Menu

Conseil du Val d'Oise

Courrier au Président de la République

Courrier au Président de la République

Courrier de la part du COMITE de COORDINATION DES CONSEILS DE L’ORDRE DES MEDECINS DE LA REGION ILE- DE- FRANCE

Paris le 11 mars 2021

Monsieur Macron, Président de la République,

Les Médecins sont excédés !

Nous savons qu’il est urgent de vacciner, que l’épidémie progresse et que la situation sanitaire est tendue. Depuis le début de la pandémie, les médecins comme tous les soignants se sont investis dans la stratégie gouvernementale.

Nos confrères se sont entièrement mobilisés et sont actuellement en pleine détermination des personnes éligibles à la vaccination. Nous avons pris le temps d’informer les patients, de leur expliquer l’immunisation, de les rassurer et ainsi de les préparer. Les engagements étaient pris, mais ces temps viennent d’être brutalement effacés. Par votre décision de supprimer aux médecins libéraux la dotation de la semaine prochaine, nous, médecins, totalement engagés, parfois au péril de nos vies, nous nous sentons méprisés dans nos fonctions.

Comment interpréter ce revirement alors que nous avons eu tant de mal, chacun à notre niveau, à nous organiser pour pouvoir vacciner dans le respect des recommandations.

La stratégie vaccinale actuelle ne doit pas installer une division entre les professionnels de santé qui travaillent ensemble depuis le début de l’épidémie. Un climat de compétition, entrainant des clivages, ne pourrait que nous écarter de notre rôle premier et de la stratégie vaccinale. Il ne faut pas laisser place à ce qui serait délétère pour la population.

Les doses doivent continuer à être partagées et les patients accompagnés dans des circuits adaptés en fonction des besoins de chacun.

Le médecin est le garant pour ses patients, qu’il conseille au mieux de la situation, il ne doit pas subir des injonctions paradoxales qui déstructurent son engagement et la qualité des soins qu’il prodigue. Certaines décisions sont particulièrement délétères tant pour la population que pour le gouvernement qui les porte.

Nous attendons du Président de la République, des mesures rapides à l’image de à vos engagements premiers et nous ne doutons pas, alors, que nous pourrons réussir ensemble à combattre cette pandémie.

Veuillez recevoir, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre haute considération.

Docteur Jean-Jacques Avrane, Président du conseil de l’Ordre des Médecins du 75

Docteur Claire Siret, Présidente du conseil de l’Ordre des Médecins du 77

Docteur Frédéric Prudhomme, Président du conseil de l’Ordre des Médecins du 78

Docteur Geenam Luchooman, Présidente du conseil de l’Ordre des Médecins du 91

Docteur Christian Hugue, Président du conseil de l’Ordre des Médecins du 92

Docteur Jean-Luc Fontenoy, Président du conseil de l’Ordre des Médecins du 93

Docteur Patrick Theron, Président du conseil de l’Ordre des Médecins du 94

Docteur Patricia Escobédo, Présidente du conseil de l’Ordre des Médecins du 95