Pages Navigation Menu

Conseil du Val d'Oise

Agression violente des soignants du centre hospitalier de Tourcoing

Agression violente des soignants du centre hospitalier de Tourcoing

L’Ordre des médecins condamne l’agression violente des soignants du centre hospitalier de Tourcoing et s’inquiète de la forte croissance de l’insécurité dans l’exercice des médecins.

L’Ordre des médecins apporte tout son soutien aux soignants du service des urgences du centre hospitalier Dron à Tourcoing, victimes d’une agression d’une extrême violence ce week-end. L’Ordre dénonce avec fermeté cette agression et attend une condamnation exemplaire des agresseurs.

L’Ordre des médecins s’inquiète de l’escalade de la violence auprès des personnels soignants. Dans l’édition 2015 de l’Observatoire de la sécurité des médecins, l’Ordre des médecins rappelle que les déclarations d’incidents des médecins restent nettement supérieures à la moyenne constatée depuis la création de l’Observatoire en 2003.

Dans ce contexte préoccupant, l’Ordre des médecins attend du gouvernement des solutions concrètes et rapides permettant de garantir la sécurité des soignants dans l’exercice de leur mission de service public auprès des populations. L’Ordre des médecins restera vigilant sur les moyens proposés pour garantir les conditions de sécurité des médecins et se tient prêt à travailler avec les pouvoirs publics.

Communiqué de presse du 20 octobre 2016

Émotion après une agression «sauvage» aux urgences du CH Dron